Traitement des folliculites par phagothérapie : d'excellents résultats obtenus

Difficulté de traiter des folliculites.
De plus en plus de patients atteints de folliculité se trouvent en impasse thérapeutique. Le traitement de la folliculite par phagothérapie obtient dorénavant d’excellents résultats.
Qu’est ce qu’une folliculite ?
La folliculite est une infection des follicules pileux.
La cause peut être virale, parasitaire, fongique (champignons) mais elle est très souvent bactérienne. Les bactéries responsables des folliculites sont très généralement le staphylocoque doré (staphylococcus aureus) et moins fréquemment le pseudomonas aeruginosa.
Cette pathologie guérit fréquemment toute seule, mais il peut arriver qu’elle devienne chronique et mette des années à disparaître, voire ne disparaisse pas.
Le traitement est très généralement antibiotique (clindamycine topique).

La phagothérapie peut traiter lesdites infections lorsqu’elles sont bactériennes.

Comment sont ainsi traitées les folliculites ?

Il faut alors, comme dans tout traitement par phagothérapie, faire un prélèvement de la bactérie, l’identifier et réaliser un phagogramme (test de sensitivité des phages sur la bactérie pour isoler les phages les plus efficaces).

Ensuite, le dermatologue appliquera quotidiennement les phages par mésothérapie pendant une quinzaine de jours. La mésothérapie consiste à injecter des doses de médicaments sous l’épiderme à l’aide d’un pistolet  électronique spécial (injecteur) ou d’une aiguille. Une séance de mésothérapie peut comporter plusieurs centaines d’injections.

Une fois ce traitement effectué, le patient peut rentrer à son domicile et terminer son traitement par lui-même. Cela consistera à boire quotidiennement des phages pendant 1 à 3 mois et à une application de phages sur le cuire chevelu pendant 1 à 3 mois également. Ensuite, le patient effectue des pauses dans ce traitement, estimées par les médecins, dans le but d’éviter une résistance de la bactérie aux phages.

×