Traitement d'infections urinaires par phagothérapie

Traitement d'une infection urinaire par phagothérapie

Durant la première semaine, les patients rencontrent quotidiennement les médecins. Tous les médecins intervenants nécessaires se réunissent (urologue, gynécologue, infectiologue, neurologue, etc.)
Ces consultations médicales sont très complètes et peuvent durer plus d’une heure. En effet, en plus de traiter la pathologie diagnostiquée, les médecins essaient de comprendre la cause et l’état général du patient. Le but étant de prodiguer les soins les plus complets possibles.
Les médecins prescriront alors des analyses très complètes :

-examen clinique complet ,
-échographie, radiographie ,
-examens bactériologiques urinaires et vaginaux.
-Autres.

A la suite de ces analyses, les médecins pourront alors établir le protoole de soins. Le traitement consiste alors (selon les cas) :

-En une prise orale de phages spécifiques à la bactérie du patient, deux fois par jour
-En une instillation urétrale effectuée par le gynécologue,
-En la prise de suppositoires de phages
-L’utilisation de bougies vaginales phagiques
-Autres

Après une semaine de traitement ,  les médecins réalisent de nouvelles analyses pour s’assurer de l’évolution positive du traitement.

A leur retour, les patients continuent le traitement par voie orale pendant 1 mois.
Il est alors important que les patients refassent des analyses pour s’assurer de la stérilité de leurs urines. Parfois, une nouvelle prise de phages peut s’avérer nécessaire pour terminer d’éradiquer l’infection.
Mme F.D. une biologiste à la retraite venue en Géorgie pour traiter une infection urinaire à bactérie multi résistante, rapporte clairement sur ses expériences avec la phagothérapie et la Géorgie. Page Témoignage

Il est à noter que dans les cas de prostatite (infection de la prostate), le traitement prendra plus de temps car la prostate est difficile à atteindre pour les phages (comme pour les antibiotiques).

Quels sont les symptômes de l'infection urinaire

Une infection des voies urinaires est une infection dans chaque partie du système urinaire – reins,  voies urinaires, vessie et urètre. La plupart des infections se situent dans les voies urinaires inférieures:  la vessie et l’urètre.

Les principaux symptômes sont:
– Une forte envie constante d’uriner;
– Une sensation de brûlure en urinant;
– De fréquentes petites quantités d’urine ;
– Urine nauséabonde et trouble;
– Urine qui apparaît rouge, rose vif ou cola – signe de sang dans l’urine;
– Douleurs pelviennes, chez la femme – en particulier au centre du bassin;

La phagothérapie peut être très efficace dans certaines conditions et présente des avantages uniques par rapport aux antibiotiques. Les mélanges de cocktails de phages empêchent d’endommager la microflore intestinale normale du corps. Le résultat de la phagothérapie dépend aussi du système immunitaire du patient, de la présence de diabète, de l’ état général du patient et du type de bactérie. En effet, de nombreuses bactéries diverses peuvent être la cause d’une infection bactérienne. Certaines peuvent ne pas être traitables par phagothérapie. Vous pouvez consulter liste des bactéries que peut traiter la phagothérapie sur la page “que soigne la phagothérapie“.

Quels sont les patients éligibles à un traitement par phagothérapie

A ce jour, l’Occident ne propose que des traitements antibiotiques pour le traitement des infections urinaires (https://www.vidal.fr/maladies/reins-voies-urinaires/infection-urinaire-cystite/traitements.html)
Mais comment traiter les personnes en cas d’échec thérapeutique avec les antibiotiques, ou  les personnes intolérantes aux antibiotiques. Ces patients peuvent alors tirer un très grand bénéfice de la phagothérapie qui reste parfois la seule option mais heureusement très efficace. Les antibiotiques et les bactériophages peuvent également être utilisés en combinaison! Les bactériophages sont également utilisés pour empêcher la récidive des infections des voies urinaires. Ceci est utilisé, par exemple, pour les personnes ayant un système immunitaire affaibli ou des allergies, car elles ont un risque accru de contracter à nouveau une infection.

×