Les phages Géorgiens financés par l’Europe

Laboratoire de production de phages

Les phages Géorgiens sont financés par l’Europe pour permettre de produire en quantité des phages répondant aux normes Européennes de médicament.

BioChimpharm : société de production de phages Géorgiens

Biochimpharm est une entreprise spécialisée dans la fabrication de médicaments et de produits de santé à partir de matières premières d’origine biologique. Grâce à l’utilisation de techniques de biochimie et de biotechnologie, elle conçoit des médicaments innovants répondant aux besoins des patients. Elle se concentre particulièrement sur la recherche et le développement de nouvelles solutions pour les maladies chroniques et rares. En étroite collaboration avec les professionnels de santé, Biochimpharm garantit la sécurité et l’efficacité de ses produits. Dans le même temps, elle s’engage à produire des médicaments de haute qualité pour améliorer la vie des patients.  Elle contribue ainsi à la santé et au bien-être de la société.

BioChimPharm est une entreprise biopharmaceutique Géorgienne. Sa spécialité est la recherche et développement, la production et la commercialisation d’alternatives durables aux antibiotiques. BioChimPharm se sert de bactériophages afin de mettre en place des produits innovants. Elle est forte de plus de 80 ans d’expertise en recherche et développement et en production d’alternatives aux antibiotiques. Elle possède alors un savoir-faire technologique unique. C’est ainsi qu’elle a obtenu la certification ISO 9001-2015,  ainsi que l’enregistrement de 15 produits et deux brevets internationaux. Avec plus de 50 employés, l’entreprise exporte actuellement ses produits vers huit pays en dehors de la Géorgie. Elle est un fabricant pharmaceutique légalement autorisé. Elle exporte ses produits sur les marchés régionaux et internationaux grâce à ses autorisations réglementaires en tant que fabricant pharmaceutique. Ses installations de production et ses laboratoires de recherche et développement se trouvent à Tbilissi, en Géorgie, dans une installation historique de production de bactériophages datant de 1934.

BioChimPharm propose une gamme de produits pour le traitement et la prévention des maladies causées par des bactéries pathogènes. Elle intervient essentiellement dans les secteurs de la santé humaine et animale. La société fabrique des médicaments en vente libre et des compléments alimentaires. La mission du laboratoire est de combattre la résistance aux antibiotiques en éliminant l’utilisation irrationnelle de ces médicaments dans le monde entier. Grâce à plus de 80 ans d’expérience cumulée et à l’engagement de plusieurs générations, BioCchimPharm met à disposition une technologie révolutionnaire à l’échelle mondiale. L’utilisation de bactériophages, s’appelle la “phagothérapie”. Pour comprendre comment la phagothérapie fonctionne, cliquez sur le lien suivant : “Traitement par phagothérapie”
Laboratoire Bio Chimp Pharm Production de phages

Les phages Géorgiens de BiochimPharm sont financés par l’Europe et par l’ONU

L’usage fréquent d’antibiotiques dans les élevages de volailles accroît les risques sanitaires pour les consommateurs. Les produits innovants de BioChimPharm représentent alors une alternative aux antibiotiques vétérinaires. Grâce à l’aide de l’Union Européenne, l’entreprise pourra développer davantage son produit, augmenter sa production et se conformer aux normes de l’UE.

Le fonds européen agricole pour le développement rural et l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture ont accordé 150 000 dollars à BioChimpharm. L’objectif est de développer une solution vétérinaire antimicrobienne à base de bactériophages, afin de réduire l’utilisation des antibiotiques sur les animaux d’élevage. En effet, une fois consommés, lesdits animaux ont un impact sur les humains. Le financement soutiendra la production de “PowerPhage”, une solution vétérinaire antimicrobienne naturelle à base de bactériophages. Cette solution permettra de réduire l’utilisation d’antibiotiques dans la production de viande, en particulier dans les élevages de volaille. L’objectif de BoChimPharm est d’augmenter la production de PowerPhage de 300%. Cette subvention permet de développer et de mettre en place des normes européennes et de moderniser la ligne de production. La subvention de l’UE et de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture fait partie d’un investissement total de 1 000 000 de dollars, levé par l’entreprise.

Pour en savoir plus, cliquez sur le lin suivant (en Anglais) : Georgian biotech company to increase production of sustainable veterinary antibiotic alternative with EU and FAO support

Programme Européen pour l’agriculture et le développement rural

Des défis structurels et systémiques limitent encore le développement rural en Géorgie. C’est ainsi que l’Europe a créé le programme européen de voisinage pour l’agriculture et le développement rural (ENPARD). Entre mars et décembre 2020, 132 subventions de contrepartie, pour un total de 8,5 millions de GEL (monnaie Géorgienne), ont été accordées. Les bénéficiaires sont essentiellement des agriculteurs, entrepreneurs, coopératives et petites et moyennes entreprises Géorgiennes. Elles sont situées dans les zones rurales. ENPARD, lancé en 2013 avec un budget total de 234,5 millions d’euros, vise à offrir des opportunités économiques et à réduire la pauvreté en Géorgie.

Les résultats Obtenus par BioChimPharm

BioChimPharm, a modernisé son usine historique de fabrication de bactériophages avec un investissement de 17,5 millions de GEL. L’Ue et la BERD l’ont soutenu dans cette action ( Banque Européenne pour la reconstruction et le développement ), l’ONU et le ministère de l’Économie et du Développement durable de la Géorgie. Cette modernisation a permis à l’entreprise de se conformer aux normes de bonnes pratiques de fabrication (BPF) de l’UE.

BioChimPharm augmente ainsi sa capacité de production et son aire d’exportation. Elle a la volonté de rendre les phages disponibles pour des millions de patients dans le monde entier. En effet, elle souhaite se conformer aux normes de fabrication internationalement reconnues. Elle entreprend alors de moderniser son usine de fabrication, ses infrastructures de haute technologie et ses lignes de production. De plus, cela va lui permettre d’être plus efficace dans la lutte contre les infections résistantes. Elle contribuera alors à surmonter la menace mondiale de la résistance aux antibiotiques.

3 Comments

  • Abel

    16/03/2023 - 8:39 am

    Bonne nouvelle, ça avance, vivement le jour où la phagotherapie serai démocratisé partout !

  • Frederique

    21/03/2023 - 9:23 am

    Génial peut être qu’un jour on pourra bénéficier des soins par phagotherapie en France.

  • Frederique

    21/03/2023 - 9:23 am

    -Génial peut être qu’un jour on pourra bénéficier des soins par phagotherapie en France.

Leave A Reply