Informations générales phagothérapie


    Cette page a pour vocation de décrire les différences fondamentales entre les phages et les antibiotiques : leurs avantages et inconvénients, leur différence d’application, leurs effets secondaires, etc. tout en citant quelques sources principales.

    Il n’est pas question d’opposer les phages aux antibiotiques, mais bien de comprendre que:
    -Les bactériophages et les antibiotiques peuvent être complémentaires,
    -En cas d’impasse thérapeutique avec les antibiotiques, il faut absolument tester une phagothérapie qui reste une solution.
    -La phagothérapie, dans de nombreux cas, peut  être utilisée à la place des antibiotiques car sans effet secondaire,
    -Il peut être intéressant d’utiliser les bactériophages et les antibiotiques en même temps, compliquant la défense des bactéries qui auront du mal à muter contre deux attaques différentes,
    -Les phages ayant la possibilité de percer le biofilm peuvent aussi aider les antibiotiques à redevenir opérants.

    Comparaison des méthodologies thérapeutiques des bactériophages et des antibiotiques

    BACTERIOPHAGES
    Les phages se multiplient en se reproduisant lorsqu’ils sont en contact avec les bactéries. Ils ont donc besoin d’être en contact du foyer infectieux pour agir.
    Pour chaque bactérie, il existe au moins un phage, (même si certains phages n’arrivent pas à “traiter” les infections, notamment pour les bactéries intra-cellulaires), il est nécessaire d’identifier la bactérie, de chercher le phage le plus efficace (phagogramme) et d’avoir accès aux site infecté. Un temps d’analyses est par conséquent nécessaire avant de donner le traitement au patient. Il s’agit d’un traitement particulièrement personnalisé au patient. Cette méthodologie thérapeutique nécessaire pour obtenir de bons résultats demande plus de temps et de travail avant de donner le traitement au patient que pour des antibiotiques. C’est sans doute ceci qui a contribué en faveur de la généralisation des antibiotiques, bien plus faciles à donner.

    ANTIBIOTIQUES
    Les antibiotiques attaquent une famille de bactéries plus ou moins large, le traitement peut être quasiment immédiatement donné au patient, tous les patients prenant le même traitement pour un type d’infection donné.

    Effets secondaires des phages et des antibiotiques

    BACTERIOPHAGES
    De très rares effes secondaires très brefs et passagers, sans conséquences,  peuvent apparaître tels que de la fièvre pendant une heure ou deux (comme avec les antibiotiques) et de légers maux de tête, dus à la lyse bactérienne.

    Un effet secondaire très favorable des phages est leur capacité à renforcer le système immunitaire. Ensuite, lorsque les phages ne trouvent plus de bactéries à infecter, ils s’éliminent d’eux-mêmes par les voies naturelles. A noter que lors des inhalations, un disconfort peut survenir : ceci est du à une lyse bactérienne importante qui libère de nombreux débris bactériens donnant les symptômes d’une bronchite sans en être une. Ce symptôme dure entre quelques heures et un à deux jours. C’est pourquoi il est recommandé de pratiquer les inhalations de bactériophages sous surveilance médicale.

    ANTIBIOTIQUES
    Les effets secondaires des antibiotiques sont nombreux et connus. De par une destruction non ciblée de trop nombreux types de bactéries, notamment au niveau intestinal, et selon les types d’antibiotiques, les effets secondaires suivants peuvent apparaître :
    troubles digestifs,ballonements, nausées, diarhées, problèmes neurologiques, tendinaux, cardiaques, allergiques, mycoses de la bouche ou du vagin, surdité, …

    Résistance bactérienne aux phages et aux antibiotiques

    BACTERIOPHAGES
    Les bactéries peuvent tout à fait devenir résistantes aux phages. Mais nous ne sommes jamais en impasse thérapeutique totale avec la phagothérapie car il existe toujours la possibilité de faire “travailler” un phage sur une bactérie donnée pour renforcer sa virulence. De plus, il a été fréquemment constaté que lors de la mutation d’une bactérie pour devenir résistante à un phage, celle-ci est redevenue sensible aux antibiotiques.
    Ensuite, il s’ait d’un processus naturel, si les bactéries cherchent à résister aux phages, ceux-ci cherchent alors à renforcer leur virulence contre les bactéries. Ce processus existe depuis des milliards d’années (depuis l’arrivée des bactéries et des phages sur terre). Ce qui explique qu’il n’existe pas de bactéries multi résistantes aux phages et qu’il s’agit d’un équilibre naturel et utile à l’équilibre de l’écosystème planétaire..
    Il est à noter que, même si ils n’ont pas tous été trouvés, il est estimé qu’il y a au moins un phage par bactérie, mais plutôt une moyenne de 10 à 100 phages différents pour une bactérie donnée (Source Us National Library of Medicine).
    Enfin, l’utilisation par les médecins géorgiens de “cocktails” de phages (5 à 7 phages différents par fiole) sert à empêcher la bactérie de muter contre un seul phage, mais lui impose de se défendre contre plusieurs phages. Ainsi, sa mutation pour devenir résistante lui est bien plus complexe, donc difficile à obtenir.

    ANTIBIOTIQUES
    L’usage intensif des antibiotiques a entrâiné une “sélection” des bactéries qu’ils ne pouvaient pas détruire : les bactéries dites multi résistantes. En effet, seules celles-ci restent, ne craignant pas l’effet des antibiotiques et peuvent proliférer.
    Une fois qu’une bactérie résistante aux antibiotiques a infecté un patient, celui-ci se retrouve alors en “impasse thérapeutique”, car il n’existe plus de traitement connu pour le traiter.
    La résistance aux antibiotiques est un enjeu de santé mondiale. Les prévisions estiment à 10 millions de morts par an dans le monde à l’horizon 2050 dus aux bactéries multi-résistantes (source : Institut Pasteur) car nous avons de moins en moins d’antibiotiques efficaces (source OMS : Le monde commence à manquer d’antibiotiques).

    Ciblage des bactéries

    BACTERIOPHAGES
    Les phages se multiplient en se reproduisant lorsqu’ils sont en contact avec les bactéries. Ils ont donc besoin d’être en contact du foyer infectieux pour agir.
    Lorsque les phages ne trouvent plus de bactéries à infecter, ils s’éliminent d’eux-mêmes par les voies naturelles

    ANTIBIOTIQUES
    Les antibiotiques ne ciblent qu’au mieux une famille de bactéries, mais jamais seulement et uniquement la bactérie pathogène. Par conséquent, ils détruisent aveuglément des bactéries non pathogènes qui peuvent être utiles  à notre système digestif et immunitaire (flore intestinale).

    Production et qualité

    Définition d’un médicament (source Larousse) ; Substance ou préparation administrée en vue d’établir un diagnostic médical, de traiter ou de prévenir une maladie, ou de restaurer, corriger, modifier des fonctions organiques.

    Définition des Bonnes Pratiques de Fabrication selon l’OMS ; un des éléments de l’assurance de la qualité, garantissant que les produits sont fabriqués et contrôlés de façon uniforme et selon des normes de qualité adaptées à leur utilisation et spécifiées dans l’autorisation de mise sur le marché.

    BACTERIOPHAGES.
    Le système de BPF (bonnes pratiques de fabrication) n’est pas adapté aux bactériophages. Par conséquent,  il est impossible de produire des phages selon les BPF. Les phages ne sont pas faits de molécules chimiques fabriqués en usine tous avec la même “recette”, mais des organismes animés (considérés comme vivants par certains). De telles normes de production ne leur sont donc pas adaptées et n’existent pas à ce jour. Ce qui est un argument opposé pour rejeter son autorisation.

    La norme actuelle pour les installations de fabrication de produits pharmaceutiques en Géorgie est la norme nationale géorgienne, que détient l’installation de production Eliava Bio Preparation. La norme nationale géorgienne est une réglementation de fabrication stricte de haute qualité, qui garantit la conformité des installations de fabrication aux normes déclarées. La Géorgie est en cours de validation pour être membre de PIC/S qui est une “Convention pour la reconnaissance mutuelle des inspections en matière de fabrication de produits pharmaceutiques” (Toute l’Europe et l’Amérique du nord en font partie ainsi que le commonwealth et quelques autres.)

    Les produits bactériophages fabriqués par Eliava BioPreparations sont des produits pharmaceutiques enregistrés en Géorgie. Le processus de production et le contrôle de la qualité sont effectués en pleine conformité avec les normes nationales de fabrication de produits pharmaceutiques par le “Ministère du travail, de la santé et des affaires sociales de Géorgie”. Le contrôle qualité de chaque lot fabriqué est effectué dans un laboratoire de contrôle qualité interne ainsi que dans un laboratoire tiers indépendant pour tester la qualité des produits pharmaceutiques.

    Le contrôle de la stérilité de tous les produits phagiques par Eliava BioPreparations est réalisé en totale conformité avec la stérilité (2.6.1) et les directives d’utilisation du test de stérilité (5.9.1) conformément à la pharmacopée européenne. Conformément également aux directives pour les tests de stérilité (3.2) par la pharmacopée internationale de l’OMS.

    ANTIBIOTIQUES
    La production des antibiotiques répond à toutes les normes de mises sur le marché de médicaments (Bonnes pratiqeus de fabrication, Autorisation de Mise sur le Marché, etc.)

    COVID19 : UTILITE DES PHAGES ET DES ANTIBIOTIQUES

    BACTERIOPHAGES
    Les phages peuvent réduire le risque de mort du au covid : En effet, les phages peuvent également induire une immunité antivirale tout en contribuant au maintien d’une réponse immunitaire équilibrée. De plus, en inhibant l’activation de la production de NF-κB et de ROS, les phages peuvent réguler à la baisse les réactions inflammatoires excessives pertinentes dans la pathologie et l’évolution clinique du COVID-19 (Source (en anglais) : Phages in the fight against COVID-19 )

    ANTIBIOTIQUES
    L’antibiothérapie ne semble pas avoir d’intérêt majeur dans le traitement de la CoVID-19: source https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7442045/),même si des études ont été faites en utilisant l’azithromycine en complément de l’Hydroxychloroquine, mais pas toute seule; elles ne semblent pas probantes (source : Société Française de Pharmacologie et de Thérapeutique et https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7441988/)

    ×