La Phagotherapie Et La Mucoviscidose

LES PATIENTS AYANT LA MUCOVISCIDOSE PEUVENT ILS BENEFICIER DE LA PHAGOTHERAPIE ?

Oui, les patients atteints de mucovicidose sont très souvent, due à la condition de mucoviscidose, atteints par des infections bactériennes. La phagothérapie sert à traiter des infections bactériennes et peut donc être parfaitement prescrites dans ces cas précis. Le traitement des infections bactériennes des patients atteints de mucoviscidose aide à réduire conséquemment la charge infectieuse, voire parfois à l'éradiquer.

Cependant, selon la bactérie responsable de l’infection, certains traitements ne pourront pas être faits ou pas efficaces. Merci de regarder sur la page “que soigne la phagothérapie” pour vérifier que la liste des bactéries qui peuvent être traitées par phagothérapie.

QUEL RISQUE A TRAITER UN PATIENT ATTEINT DE MUCOVISCIDOSE PAR PHAGOTHERAPIE ?

Depuis 100 ans que la phagothérapie est utilisée, il n’y a aucun effet secondaire connu. Cependant, il est à noter que de très rares patients ont eu du mal à supporter les inhalations.

Cependant et par principe, il est conseillé de faire les premières inhalations sous surveillance médicale.

Le seul danger, qui est permanent, est la faiblesse plus ou moins avancée de tels patients pour lesquels une dégradation des conditions de mucoviscidose (dégradation des poumons), indépendamment du traitement par phagothérapie qui n’a aucune incidence connue, peut survenir à n’importe quel moment, même pendant une phagothérapie: dégradation naturelle, dégradation suite à une grande fatigue, dégradation suite à une autre infection parallèle, une “prise de froid”, etc.

Quels résultats attendre ?

Dans le traitement des infections bactériennes des patients atteints de mucoviscidose par phagothérapie, les résultats sont très variables et dépendent également des conditions de chaque patient :

-si les poumons sont en bon état, si les conditions immunitaires sont satisfaisantes, des résultats spectaculaires peuvent apparaître (et sont souvent aparus !), les phages peuvent remplacer les antibiotiques pendant plusieurs années, les conditions de confort revenir à un état de presque normalité avec un arrêt des toux.

-Si les poumons sont mécaniquement particulièrement dégradés, les symptômes d’amélioration peuvent ne pas être très probants, bien que les phages auront tout de même contribué à stabiliser ou faire diminuer l’infection. -Enfin, des cas d’échecs peuvent aussi se produire

Traitement des infections bactériennes des patients atteints de mucoviscidose

Le traitement consistera alors, après avoir identifié les bactéries responsables de l'infection et les phages efficaces (phagogramme), à inhaler des phages à périodes régulières déterminées par les médecins. Il s'agit alors d'amener les phages au contact des bactéries situées dans les poumons et les bronches. Parallèlement, les patients boivent 2 à 3 fioles de phages par jour et feront une pause pour éviter que les bactéries n'aient le temps de développer une résistance aux phages. Merci de visiter la page "traitement par phagothérapie" pour comprendre tout le fonctionnement d'un tel traitement

TEMOIGNAGE D'ESTEBAN, ATTEINT DE MUCOVISCIDOSE ET TRAITE PAR PHAGOTHERAPIE EN GEORGIE

Bonjour,

J’ai 43 ans et je suis atteint de mucoviscidose et diabétique insulino-dépendant.

Je suis colonisé depuis mes 9 ans par le Pseudomonas aeruginosa (pyocyanique) qui m’occasionne beaucoup de problèmes pulmonaires. J’effectue des cure anti-pyocyanique d’antibiotiques par voies veineuses très régulièrement ce qui me provoque des effets secondaires importants et une résistance à de nombreux antibiotiques.

Ayant vu par hasard un reportage TV concernant la phagothérapie, j’ai tenté l’aventure Géorgienne accompagné par l’équipe de « Se Soigner En Géorgie »

Non seulement j’ai trouvé un traitement bien au-delà de mes attentes mais j’ai aussi rencontré un peuple chaleureux, bienveillant, riche de culture et de traditions.

En seulement quelques jours, mon état de santé s’est considérablement amélioré…j’ai commencé à être moins essoufflé, à tousser beaucoup moins, à sentir l’air pénétrer mes poumons et surtout…pouvoir enfin dormir normalement comme une personne lambda.

A mon retour, j’ai retrouvé mon fils de 4 ans avec qui je peux maintenant jouer à la bagarre, sauter au trampoline, jouer au foot, faire des ballades en vélos…bref de profiter de tous les moments importants de la vie dont j’étais privé avant.

Pour moi, c’est une seconde chance sur la vie que m’ont offert les bactériophages.

Je ne remercierai jamais assez toute l’équipe de « Se Soigner En Géorgie » pour toute l’organisation de mon séjour ainsi que les médecins de la clinique Eliava !

Zviad, mon chauffeur et Tamouna mon interprète, resteront à jamais dans mon cœur !