Traitement Par Phagotherapie

Comment se passe un traitement par phagothérapie ?

La phagothérapie est une médecine qui requiert des connaissances médicales, anatomiques, en infectiologie et en bactériophages pour s’assurer de l’efficacité du traitement. En outre, il existe de nombreuses possibilités d’administration (voir ci-dessous). De plus, dans certains cas, il faut appliquer des médecines complémentaires : aide à la régénaration des tissus, curetage ou greffe d’os, diminution de l’acidité, vitamines,….

Enfin, il est important de faire attention aux quantités de bactériophages à prendre. En effet, pour éviter que la bactérie ne développe une résistance aux phages, il faut prendre une quantité suffisante de phages. Il est également nécessaire de faire des pauses dans le traitement à périodes déterminées. La phagothérapie est très différente de l’antibiothérapie. Il s’agit d’un traitement excessivement personnalisé, chaque patient étant unique. A l’inverse des antibiotiques ou tout le monde prend la même pilule.

Donc, pour chaque type de pathologie, il faut le médecin spécialiste approprié: pneumologue pour les infections pulmonaires, urologue pour les infections urinaires, chirurgien pour les ostéites, dermatologue pour les folliculites, dentiste pour les gingivites, etc. Le médecin sera seul compétent pour appliquer un traitement approprié par phagothérapie.

Comment savoir si vous pouvez être soigné par phagothérapie

Demander l'avis des médecins phagothérapeutes

La première étape consiste à nous contacter et à nous faire parvenir vos informations médicales. Nous soumettrons alors votre dossier aux médecins et nous vous répondrons “à priori” sur la possibilité de traitement par phagothérapie et sur l’intérêt pour vous de vous déplacer.

Pour nous soumettre vos informations médicales, il vous suffit de remplir le questionnaire suivant, vous obtiendrez ainsi après quelques jours l’avis des médecins géorgiens phagothérapeutes sur ce qu’il est possible de faire pour vous

Première consultation médicale avec les phagothérapeutes

Le patient participe à un premier rendez-vous médical. Il devra fournir un résumé de son historique médical, de préférence écrite par son médecin, ainsi que tous les autres documents ou informations relatifs à son infection. En fonction, les médecins Géorgiens prescriront le prélèvement d’un échantillon à partir du site infecté. Ils prescriront éventuellement toutes les autres analyses nécessaires (radio, scanner, etc.).

Analyse bactériologique et recherche de phages

-Les médecins géorgiens feront un prélèvement de la bactérie qui sera transmis au laboratoire qui la mettra en culture. Il servira à déterminer/confirmer précisément la nature de l’infection bactérienne du patient, voire de déceler également d’autres infections à soigner.

-Puis, ils testeront la sensibilité de différents phages sur les bactéries trouvées (phagogramme). Cela leur permetrta d’identifier le bactériophage le plus efficace pour détruire la souche bactérienne particulière du patient.

– Dans certains cas, la virulence des phages standards est insuffisante. Il est alors possible d’améliorer leur efficacité contre une souche bactérienne en renforçant leur virulence. Il s’agit alors de développer une nouvelle préparation personnalisée de phages spécifiques à la souche bactérienne. C’est par exemple systématiquement le cas pour traiter des Klebsiella.

-Parallèlement, la laboratoire effectue une analyse du PH du sang du patient pour éventuellement en diminuer l’acidité. En effet, les bactértiophages n’aiment pas l’acidité. Il est alors nécessaire de la diminuer pour s’assurer de la meilleure efficacité de la phagothérapie. Si nécessaire, les médecins prescriront un traitement complémentaire pour atteindre le résultat escompté. L’efficacité des défenses immunitaires sera également étudié, analysé et renforcé si nécessaire (vitamines, autohémothérapie, etc.).

-A l’issue de cette première étape, une équipe de médecins et de spécialistes vérifiera la possibilité de soigner le patient . C’est à ce moment la qu’UN PROTOCOLE DE SOINS PRECIS POURRA ETRE PROPOSE, en général sur 2 semaines.

– Les médecins évaluent les éventuels cas de chirurgie au cas par cas. Ils en discutent et les commentent en concertation avec le patient, après examen des dossiers médicaux, de l’analyse bactériologique et des tests de sensibilité de phage. La chirurgie peut s’avérer nécessaire essentiellement dans les cas d’ostéites ou d'infections ostéo-articulaires. Par exemple pour traiter des staphylocoques dorés, pseudomonas, … localisés et invasifs.

Application de phages

Le traitement commencera alors: il pourra consister, selon les cas et les posologies déterminées par les médecins:

Pour les cas d' infections urinaires, instillation urétrale de phages
Pour les cas d' infections pulmonaires ; inhalations de phages
Pour les cas de folliculites ; application de phages par mésothérapie
Pour les ostéites et infections ostéo articulaires: un curetage est souvent nécessaire, et application des phages au niveau de l’infection souvent associé à un traitement antibiotique.
Pour les infections sur prothèses, un lavage de prothèse est souvent nécessaire avec des phages et des antibiotiques.
Pour les problèmes intestinaux : chaque cas est différent et personnalisé ; phages + régime alimentaire + probiotiques
Pour les sinusites : lavage des sinus par un ORL
Pour des infections sur implants dentaires : retrait de l’implant, application de phages et repose de l’implant, bains de bouche etc

Parallèlement aux soins mentionnés ci-dessus, les patients boivent des phages deux à trois fois par jour pendant des périodes assez longues (1 à 2 mois). Ensuite, il est nécessaire de faire des pauses en cours de traitement. En effet, il ne faut pas laisser aux bactéries le temps de développer une résistance aux bactéries. Les médecins déterminent alors des pauses au cas par cas selon les pathologies. En cours de traitement, les médecins effectuent d’autres analyses et/ou exercent une surveillance médicale quotidienne. Le but est de s’assurer de l’efficacité du traitement et/ou d’adapter les posologies, changer ou non de phages, etc. Dans certains cas particuliers, il peut être nécessaire d’effectuer une opération pour accéder au site infecté.

DUREE D'UN TRAITEMENT PAR PHAGOTHERAPIE

1ère SEMAINE

Les médecins effectuent des analyses et des prélèvements des bactéries. Cela leur permettre de rechercher les phages les plus efficaces. En fonction des résultats des analyses, ils pourront alors proposer une durée et un protocole de traitement.

2ème A 3ème SEMAINE

Le patient devra alors accepter le protocole de soins. Les médecins le traiteront alors immédiatement pendant deux semaines. S’il est nécessaire de créer un phage personnalisé, le patient reviendra alors dès que celui-ci sera prêt.

4ème A 8ème SEMAINE

Le patient emmène alors un stock de phages avec lui pour terminer son traitement à domicile pendant encore un à deux mois (minimum)