La phagothérapie, redoutable contre des maladies multi-profils

Pour les cent ans de l’Institut Eliava de la Phagothérapie, nous vous proposons des interviews exclusives des différents membres du corps médical. La semaine dernière, nous vous faisions découvrir Dea Nizharadze, médecin chef du Centre. Elle nous parlait de ses début à Eliava, de la réputation que l’Institut a acquise au fil des ans grâce à la confiance accordée par les nombreux patients géorgiens et internationaux, de l’efficacité des phages dans le cas de pathologies infectieuses ainsi que de l’avenir international de la phagothérapie. Aujourd’hui, elle va plus loin en nous expliquant contre quelles maladies infectieuses les phages sont efficaces.

Au départ, évidemment, le nombre de nos patients était moins important et la liste des diagnostics que nous traitions concernait principalement les maladies du système respiratoire chroniques et gastro-intestinales, souvent associées à la dysbiose principalement.” Pourtant, comme l’explique le Docteur Dea Nizharadze, durant cette période l’Institut a commencé rapidement à obtenir de très bons résultats dans le traitement de nombreuses maladies nouvelles. “Principalement les maladies cutanées, les maladies infectieuses de la peau. Dans ce cas, nous appliquons avec grand succès une mésothérapie et nous obtenons des résultats assez exceptionnels.” Des maladies que l’on sait assez complexes à traiter à travers le monde. Les phages se montrent extrêmement efficaces dans de tels cas et les résultats obtenus sont surprenants!

Plus que des patients, des amis!

Je voudrais également évoquer les plaies chirurgicales, les aggravations post-opérationnelles, pour lesquelles nos patients obtiennent également des résultats assez positifs. Nous avons beaucoup d’exemples que nous présentons lors des différentes conférences internationales auxquelles nous participons.” On le sait moins mais la phagothérapie est également efficace contre la mucoviscidose. “Je voudrais souligner que nos patients avec un tel diagnostic ont pu améliorer leur mode de vie à tel point qu’ils sont devenus nos amis. Ils arrivent souvent chez nous non pas comme des patients, mais comme des amis. Bien sûr, ils sont très heureux de leurs bons résultats et c’est un grand bonheur pour nous tous.

Encore plus de pathologies traitables par phages dans le futur

A l’heure actuelle, l’Institut Eliava traite des maladies multi-profils, de différentes orientations. “Je voudrais souligner que la phagothérapie obtient également de bons résultats dans le traitement des maladies uro-génitales et du système urinaire. Et comme je vous le disais, nous appliquons les phages avec succès pour des maladies du système respiratoire, ainsi que pour des pathologies du système gastro-intestinal.

L’Institut Eliava pense donc à élargir cette liste de maladies dans le futur…

Leave A Reply