Infection urinaire klebsiella

Âgée de 69 ans et atteinte de Sclérose en Plaques diagnostiquée en 1992, traitée à l’Interféron, j’avais de fréquentes infections urinaires parfois traitées à l’aveugle .

Ceci a été vraisemblablement à l’origine de la sélection d’une Klebsiella Pneumoniae multirésistante dont j’étais porteuse au niveau urinaire depuis 2014

Tous les traitements antibiotiques classiques ont été tentés sur prescription d’infectiologues de l’ Hôpital de la Croix-Rousse ou de l’urologue à l’Hôpital Lyon Sud, dont des  perfusions sur des durées allant jusqu’à 3 semaines, Protocole de Garches etc…

Tous ces traitements ont échoué après de brèves améliorations et je souffrais de cystites chroniques qui déclenchaient des douleurs insupportables nécessitant un puissant traitement antidouleur de jour et de nuit.

Bactériologiste, ancien Chef de service au Centre Hospitalier d’ ANNONAY, je savais qu’aucun traitement conventionnel n’éradiquerait ce germe qui, à terme, laissait peser le risque d’une atteinte rénale voire d’une septicémie .

Sensibilisée lors de mes études médicales sur les bienfaits de la Phagothérapie, je suis rentrée en contact avec ” Se soigner en Géorgie “, ils ont traduit mon dossier, m’ont apporté les réponses des médecins Géorgiens, puis m’ont mise en relation avec les médecins et ont planifié touts mes rendez vous avec une interprète.
L’accueil à l’Institut ELIAVA de Tbilissi a été également parfait tant sur le plan médical qu’humain avec une écoute particulièrement attentive de l’ensemble du personnel médical et paramédical.

Les soins consistaient en un rendez-vous tous les matins au cours de ces 15 jours de traitement (après une semaine d’analyses):

-réunion de tous les médecins intervenants (urologue, gynécologue, neurologue, infectiologue ) : consultations qui duraient parfois jusqu’à une heure au cours desquelles était pris en compte la globalité des problèmes du patient et non seulement la pathologie décrite ,
-absorption orale, matin et soir, d’une préparation d’autophage mise au point spécifiquement à partir de ma souche de Klébsiella Pneumoniae,
-instillation urétrale d’une autre préparation d’autophage,
-examen clinique complet ,
-échographie, radiographie ,
-examens bactériologiques urinaires et vaginaux.

Après une semaine de traitement , mes douleurs ont rapidement disparu et j’ai pu arrêter progressivement les  puissants traitements antidouleur .

Un contrôle cytobactériologique a montré l’absence de la Klebsielle au bout de 8 jours.

De retour en France, j’ai consolidé le traitement par voie orale pendant 1 mois et des contrôles ont confirmé la stérilité de mes urines jusqu’à ce jour .

Après 3 ans d’échec thérapeutique par antibiothérapie conventionnelle , ces résultats sont extraordinaires !

F.D

F.D

Leave A Reply